Les bruits de voisinage :

 

Le printemps est de retour...

 

... Et avec lui la reprise des travaux d'entretien des espaces verts et les bricolages extérieurs bruyants

 

Le respect des horaires, un devoir de citoyen...

 

Les particuliers doivent respecter des horaires précis quand ils souhaitent passer la tondeuse et utiliser tout autre matériel de jardinage ou de bricolage bruyant :

"J'aime entendre le bruit d'une tondeuse car c'est le signe qu'on est en été." Pas sûr que tous les citadins partagent le même avis. Le bruit que cet engin génère, répété de jardin en jardin, est parfois objet d'agacement. Pour éviter les conflits, mieux vaut respecter les horaires autorisés par arrêté préfectoral et utiliser un matériel le plus discret possible. Toutefois, ces horaires sont souvent méconnus...

Les horaires à respecter :

Les horaires de tonte sont réglementés par l'arrêté préfectoral relatif aux bruits de voisinage en date du 29 avril 2013. Ainsi, les travaux de bricolage ou de jardinage réalisés par des particuliers à l'aide d'outils ou d'appareils tels que tondeuses à gazon, tronçonneuses, perceuses, raboteuses… dont le bruit particulier est susceptible de porter atteinte à la tranquillité du voisinage ou à la santé de l'homme par sa durée, sa répétition ou son intensité, ne sont autorisés qu'aux horaires suivants :


- Du lundi au vendredi de 8 h 30 à 12 h et de 14 h 30 à 19 h 30.
- Les samedis de 9 h à 12 h et de 15 h à 19 h.
- Les dimanches et jours fériés de 10 h à 12 h.

*****


La gêne est constatée « par les forces de police nationale, les maires et leurs adjoints et tout agent communal commissionné et assermenté ». Il est toujours préférable de tenter de négocier avec l'auteur du bruit au préalable.

Arrêté-bruit-voisinage-29-avril-2013

*****

Par ailleurs, de trop nombreuses haies débordent sur les espaces communaux, compliquant le travail des agents techniques.

Par conséquent, nous vous demandons :

- de respecter l'alignement de vos haies par rapport aux limites  de vos terrains.

- de porter une attention particulière à votre clôture, car certaines d'entre-elles sont défaillantes et cachent des "pièges" qui pourraient endommager le matériel d'entretien.

Merci pour votre compréhension.

Ressource : article Nouvelle République du 22/08/2014